Return to site

Ablation percutanée des lésions tumorales de l’os

jradio.2014 F. Deschamps , G. Farouil, T. de Baere

L’ablation percutanée (radiofréquence ou cryothérapie) des tumeurs osseuses est le plus souvent réalisée à visée palliative. De nombreuses études ont démontré que l’ablation percutanée d’une métastase osseuse douloureuse permettait une diminution significative et durable des symptômes. Elle constitue donc une alternative à la radiothérapie et aux traitements morphiniques au long cours. L’ablation percutanée peut être également réalisée à visée curative. Dans cette indication, son efficacité n’a cependant été que très peu évaluée (en dehors de la radiofréquence des ostéomes ostéoïdes ou le taux de succès est proche de 100 %). Dans notre expérience, le taux de succès après radiofréquence d’une métastase osseuse est de 75 % si son diamètre est inférieur à 3 cm et diminue significativement au-delà (40 %, p = 0,04). Cette thérapeutique peut donc se justifier chez des patients oligo-métastatiques et lentement évolutifs. Le bénéfice sur la survie n’a cependant pas été évalué dans cette population sélectionnée. Qu’elle soit réalisée à visée palliative ou curative, l’ablation percutanée doit idéalement être suivie d’une injection de ciment lorsque la métastase traitée est lytique et localisée sur un os soumis à des contraintes mécaniques. Le but de cette cimentoplastie consolidatrice est de contrebalancer le risque fracturaire supplémentaire engendré par la destruction osseuse de l’ablation percutanée.
All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly